Le ukulele

Les cours de ukulele sont dispensés par des intervenant extérieurs : Papa Jo, Eric ou encore Sam t’enseignerons les bases du ukulele et t’apprendront à jouer comme en Polynésie. Tu veux apprendre à jouer sur le rythme doux façon hawai ou encore sur des rythmes rapides façon kaina ou bringue ? tout ça dans la joie et la bonne humeur comme au Fenua ? tu veux juste connaître les bases pour pouvoir composer ? c’est ici que ça se passe !! alors vient vite avec ton uku ou ton kamaka et ton plus beau sourire!!

PROGRAMME UKULELE

le ukulele

Le ukulele hawaïen est en forme de guitare ou d’ananas et il est construit en bois. Il peut avoir des cordes doublées, il s’appelle alors un taropatch ou taropatch fiddle.

A l’origine, le ukulele fut introduit à Hawaï par des immigrants portugais de l’île de madère : 3 ébénistes qui avait des connaissances en lutherie et transportaient sur un bateau des cavaquinhos ( instrument d’origine portugais qui a 4 cordes pincées qui ressemble à une guitare). Et le ukulélé à fait son apparition.

Le ukulélé devient à la mode dans la première moitié du xxe siècle, ce petit instrument qui compose les orchestres hawaïen, fut rapidement adopté par différents courants musicaux, il va de la chanson populaire, au jazz en passant par le rock’n’roll.

Au fils du temps il a connu différentes influences. Aux États Unis il est associé au surf dans les années 1950.

Puis Elvis Presley a commencé sa carrière en 1954 en interprétant avec un ukulélé « Bill Black » et « Scotty Moore », grâce à lui, le ukulélé a trouvé sa place dans le rock’n’roll.

Paul McCartney et John Lennon d’abord guitaristes, tombe sous le charme du ukulélé et interprète « Something », lors d’un concert à Londres en 2002. C’est l’une des chansons célèbre reprise avec un ukulélé.

Israel kamakawiwo’ole connu sous le nom de « IZ » devenu célèbre après l’interprétation du medley : « Over the Rainbow » et « What a Wonderful World » en 1990. Tout au long de sa carrière et de sa vie, il a toujours défendu l’indépendance d’Hawaï dans ses chansons.

En France le ukulele se fait connaître à travers la culture polynésienne et son « tamouré » (´Ori Tahiti) et il ne cesse de se faire entendre depuis les années 1990. Julien Doré s’est présenté à l’audition de la nouvelle star en 2007 avec un ukulélé.

Aujourd’hui les joueurs de ukulélé viennent d’horizon et d’influence musical différents. James Hill (1980 ) est un musicien canadien virtuose de ukulélé. A 22 ans, il sort son tout premier album titré «Playing it like it isn’t.»

Jake Shimabukuro (1976 à Honolulu), en 2001, il fut d’abord membre du groupe Pure Heart et du groupe Colon.

Puis en solo, il remixe plusieurs morceaux classiques, dont le titre « While my guitar gently weeps » des Beatles. Aujourd’hui, il s’impose comme un joueur inspirant qui réalise également ses propres compositions.

T’aimant Gardner (1989 à Honolulu) elle est compositeur et interprète qui a rencontré le ukulélé à l’âge de 5 ans, l’instrument qui changera son histoire et fera d’elle l’une des figures emblématiques du ukulélé.

Sophie Madeleine âgée de 32 ans et d’origine anglaise, elle a sorti plusieurs albums et s’impose comme l’une des meilleures joueuses de ukulélé de sa génération. Une vraie passionnée, elle ne se balade jamais sans son instrument.

 

Et toi, tu as envi de découvrir ce bel instrument?

Rejoins nous tous les dimanches impaires de 10h à 11h au centre social et culturel La Provence sur Aix en Provence.